Directrice du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques *, dont elle a pris les rênes en janvier 2020, Florence Gabay, Vice-présidente de l’Institut Robert Schuman pour l’Europe (IRSE), après avoir passé plusieurs années à l’Assemblée nationale, au cabinet de différentes personnalités politiques, a été nommée Commissaire au sein du Comité Diplomatique International du Coscoc auprès des Nations Unies. Cet organisme, qui travaille avec le Conseil Economique et Social de l’ONU a, notamment, en charge de rédiger la Convention internationale pour l’amélioration des climats scolaires et de veiller au respect de ses articles, après les signatures par les Etats membres des Nations Unies.
Il traite également des problèmes liés à l’enseignement dans ses multiples composantes, mais aussi du harcèlement, phénomène, malheureusement, chaque jour de plus en plus au cœur des préoccupations ministérielles.

« L’une des missions du Coscoc », précise Florence Gabay, « est de prôner la citoyenneté globale. Dès lors, le comité des climats scolaires et sportifs encourage l’éducation à cette citoyenneté mondiale, associée à la paix, aux cultures et à l’écologie.

C’est précisément dans cet esprit que je souhaite conduire la Délégation au sein de mon Commissariat pour la Région Afrique, du 29 mars au 1er avril prochains, à Genève, au Palais des Nations ».

Une nomination qui incarne également un changement de gouvernance au cœur des Institutions internationales…

 

*Groupe INSEEC U, présidé par Mathias Emmerich.